chaudière-bois-comparatif

Insert chaudière

Un insert est un foyer fermé par une vitre, destiné à brûler des bûches, que l'on installe dans le foyer d'une cheminée traditionnelle. On obtient un gain de rendement très fort et on gagne de la place sans perdre en convivialité. Comment fonctionnent les inserts ? Combien coûtent-ils ? A quels besoins répondent-ils ?

Devis gratuits fourniture et pose d'une chaudière à bois

Qu'est ce qu'un insert ?

Tentons une génèse : auparavant étaient les cheminées classiques, très agréables, mais présentant des rendements thermiques très faibles (15% tout au plus). Alors l'idée est venue de placer dans le foyer originel un nouveau foyer en métal, refermé par une vitre : le rendement atteignait alors 70%. Ainsi, l'insert était né. Les inserts utilisent tous des bûches et sont souvent en fonte ou en acier massif, plus ou moins bien conçus et esthétiques. D'ailleurs, les modèles proposés dans le commerce se comptent par centaines.

Inserts chaudière bois, comment ça fonctionne ?

En général, deux phénomènes physiques expliquent la chaleur produite par les inserts.

  • Grâce au rayonnement, la chaleur passe à travers la vitre et se diffuse simplement dans la pièce, à proximité immédiate de l'insert.
  • A cela s'ajoute la convection, c'est à dire la diffusion dans la pièce, plus douce, de la chaleur accumulée par les parois de l'insert (plus ou moins grandes, pour augmenter la surface de contact, et souvent en "double peau") et de sa petite cheminée. Voila pourquoi l'insert est 5 à 6 fois plus puissant qu'une cheminée.
  • Ensuite, certains inserts, les plus modernes et coûteux, permettent de chauffer un petit réseau de chauffage, grâce à un système de circulation d'eau dans l'insert ou un véritable bouilleur qui utilise la conduction. Il sera alors utilisé seul ou en complément d'une chaudière plus imposante. Vous pouvez aussi ajouter à votre insert des gaines souples ventilées artificiellement pour distribuer l'air chaud dans plusieurs pièces.

Les inserts : du pour et du contre

Sur les avantages de l'insert, on citera le gain de place (on dispose simplement un foyer dans la cheminée), la convivalité du feu de cheminée, la possibilité de choisir l'esthétique de son produit, la montée rapide de la chaleur dans la pièce, etc. En revanche, l'insert n'est pas ce qui se fait de mieux en termes de rendement et surtout de puissance de chauffe. Pour faire fonctionner le chauffage central ou l'eau chaude sanitaire de la maison, il faudra ajouter une vraie chaudière. En outre, pensez à la proximité d'une réserve de bois. Le chargement de bûches sera fréquent, une à trois fois par jour. Le décendrage, lui, sera quotidien avec un nettoyage régulier des grilles plus le ramonage bi-annuel.

Fabriquants, prix, conseils d'achat

Cherchez les appareils au label Flamme Verte. Ils sont nombreux sur le marché puisque des fabriquants tels que Philippe, Invicta, Le Gall en proposent dans une large gamme. Les spécialistes reconnus étant principalement Godin (avec un offre pléthorique de toutes les tailles) et Deville (avec son modèle phare, le Vouziers à circulation d'eau). Les plus petits inserts coûtent à peine 500 €, tandis que les plus gros et les plus modernes atteignent facilement les 3 000-3 500 €.

Annonces idlead
A découvrir

Chaudière bois à gazéification

Chaudière bois à gazéification

Les chaudières à gazéification de bois, comme les chaudières à bois à...

Chaudière bois avec ballon tampon

Chaudière bois avec ballon tampon

L'hydroaccumulation se résume par l'ajout d'un ballon tampon à une chaudière dont...

Cuisinière chaudière

Cuisinière chaudière

La cuisinière chaudière (à bouilleur), c'était d'abord cette grosse machine en...

Poêle chaudière

Poêle chaudière

Les poêles-chaudières sont de plus en plus appréciés pour leur simplicité...

Chaudière bois condensation

Chaudière bois condensation

Les chaudières à condensation sont le "nec plus ultra" actuel des chaudières et...

Annonces idlead