chaudière-bois-comparatif

Chaudière bois gaz

Le chauffage au bois-gaz peut prendre deux formes : soit une même chaudière composée de deux foyers, soit deux chaudières distinctes. Son avantage par rapport au bois seul est le gain de puissance, de rendement moyen, et surtout d'autonomie.

Devis gratuits fourniture et pose d'une chaudière à bois

Fonctionnement chaudières bois-gaz

  • Nous pouvons tout d'abord avoir ce que l'on appelle une chaudière mixte à double foyer, c'est à dire une chaudière mixte à proprement parler. Elle sera munie d'un foyer pour le chargement de bûches (naturelles ou artificielles, vous choisissez) et d'un autre foyer, à gaz, alimenté par connexion au réseau de gaz de ville ou à une citerne individuelle. Le passage d'un foyer à l'autre est soit automatique, soit manuel, selon la gamme de la chaudière.
  • Ensuite, on peut imaginer un scénario dans lequel une chaudière principale, au gaz, existe déja, puis un poêle, un insert, ou un petit foyer fermé est ajouté en complément de cela. On a alors ici aussi un système bi-énergies complet.

Pourquoi passer à un système mixte bois-gaz ?

  • Question d'autonomie. Avec le gaz, vous avez une énergie qui permet un apport continu en combustible. Dans le cas de la chaudière unique bûches-gaz, il est possible de passer sur un mode "longue autonomie" (gaz) pendant quelques jours. C'est le même principe que pour les chaudières bûches-granulés.
  • Question de puissance. Vous pouvez aussi choisir une chaudière bûches-gaz ou ajouter à votre chaudière à gaz une machine au bois, simplement parce que vous avez besoin d'une plus forte puissance de chauffe (en kW) pour votre maison.
  • Question d'économies et de prévoyance. Avoir une chaudière mixte, c'est pouvoir jouer sur les coûts relatifs des combustibles, car ils peuvent évoluer fortement dans le temps. C'est aussi une question d'asurance avec la garantie de pouvoir se chauffer pendant une coupure de gaz, quand vous n'avez plus de bûches ou si l'un des foyers (ou l'une des machines) devient défectueux.

Aspect pratique : prix, coûts du combustible

Quelque soit le type d'installation souhaitée, veillez à bien choisir une machine correspondant à vos besoins de chauffage et qui peut bénéficier du crédit d'impôt, ou d'aides supplémentaires (label Flamme Verte). Pour plus d'information, lire notre article sur les dispositifs d'aide financière. Une chaudière bois-gaz coûte entre 6 000 et 10 000 €. Mais l'investissement dans un ballon-tampon s'impose parfois;  ce qui ajoute quelques centaines d'euros au prix de départ. Quant aux inserts et aux poêles, ils sont bien moins chers (entre 300 et 3 000 € environ), mais sont de simples compléments dans le cas qui nous intéresse. Pour terminer, évoquons le coût des combustibles :

  • la bûche peut prendre deux formes : "compactée", elle coûte entre 280 et 340 € la tonne.  La bûche dite "classique" coûte seulement 100 € la stère. Cependant, les bûches compactées sont plus efficaces.
  • le gaz de ville voit son prix varier selon le fournisseur (de 0.04 à 0.08 € le kWh TTC).
Annonces idlead
A découvrir

Chaudière bois fioul

Chaudière bois fioul

La chaudière bois-fioul est un type de chaudière mixte assez courant qui utilise...

Chaudière bûches pellets

Chaudière bûches pellets

La chaudière bûches-pellets est une chaudière mixte qui associe deux foyers dans...

Chaudière bois charbon

Chaudière bois charbon

Les chaudières bois-charbon, bien qu'elles soient rares, possèdent des qualités...

Chaudière bois solaire

Chaudière bois solaire

La chaudière bois-solaire est un système relativement nouveau qui utilise la...

Annonces idlead